«

»

Jan 03 2012

En Montant La Rivière – Les Cailloux – Chanson du Folklore Québécois

En Montant La Rivière – Les Cailloux – Chanson du Folklore Québécois

C’est dans le mois de mai, en montant la rivière
C’est dans le mois de mai, que les filles sont belles
Que les filles sont belles oh gai, que les filles sont belles.

Et que tous les amants, en montant la rivière
Et que tous les amants, y changent leurs maîtresses
Y changent leurs maîtresses oh gai, y changent leurs maîtresses.

Mais moi je n’changerai pas, en montant la rivière
Mais moi je n’ghangerai pas car la mienne est trop belle
Car la mienne est trop belle oh gai, car la mienne est trop belle.

Elle a de beaux yeux bleus, en montant la rivière
Elle a de beaux yeux bleus, une bouche vermeille
Une bouche vermeille oh gai, une bouche vermeille.

Oh ! Qu’il me serait doux, en montant la rivière
Oh ! Qu’il me serait doux de dormir avec elle
De dormir avec elle oh gai, de dormir avec elle.

Dans un petit logis, en montant la rivière
Dans un petit logis, tout près d’une fontaine
Tout près d’une fontaine oh gai, tout près d’une fontaine.

Et où tous les matins, en montant la rivière
Et où tous les matins, la mariée se baigne
La mariée se baigne oh gai, la mariée se baigne.

C’est dans le mois de mai, en montant la rivière
C’est dans le mois de mai, que les filles sont belles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>