En Haut d’la Gatineau – Les Cuillères à Carreaux

Combien d’entre-vous vendront leurs âmes à Satan pour voir la personne qu’il aime au jour de l’an? 😈

Paroles par Claude Beauregard

C’est une [rondeuse?] d’histoire
Que celle d’la Chasse-Gallerie
Vous feriez mieux d’y croire
Et pu d’sortir la nuit

En haut d’la Gatineau
Y’avait de grands chantiers
Où les vieux pis les jeunots
Travaillaient à bûcher

La neige s’est installée
Nous v’là au jour de l’An
Et on va la célébrer
En mangeant et en buvant

Si tous les barils d’rhum
Y’ont tous été vidés
V’là l’diable en personne
Pour la faire remarcher

Satan dans les enfers
Nous voulions voir nos femmes
Emporte-nous dans les airs
Nous te livrerons nos âmes

Dans le canot d’la drave
Ici à mes côtés
Chez vous à deux cents lieux
Je peux vous emmener

D’un coup d’canot d’écorce
Notre ciel pris l’épouvante
Emmenant nos huit jeunots
Auprès de leurs gallantes

Les gigues de politesses
Envoutaient toute la nuit
Jusqu’à ce qu’apparaisse
Lucifer son pacte maudit

Jeunes hommes vous abusez
De ma bonté de ma patience
Vous allez maintenant payer
Pour le reste de l’existence

Satan dans les enfers
Nous voulions voir nos femmes
Emporte-nous dans les airs
Nous t’avons vendu nos âmes

La morale de cette histoire
Dans le village qu’il faut taire
Il y a du rhum à boire
Mais huit femmes au désespoir

Jeunes gens si vous aimez
Voir vos blondes pis prendre une verre
Alors sachez qu’il faut éviter
Avec le yabe faire des affaires

Satan dans les enfers
Nous voulions voir nos femmes
Emporte-nous dans les airs
Nous t’avons vendu nos âmes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *