Minuit Chrétien – Chanson de Noël Québécoise

Minuit Chrétien

Paroles de Chanson de Noël

Minuit chrétien c’est l’heure solennelle
Où l’Homme-Dieu descendit jusqu’à nous
Pour effacer la tache originelle
Et de son père arrêter le courroux

Le monde entier tressaille d’espérance
En cette nuit qui lui donne un sauveur

Peuple à genoux attends ta délivrance
Noël Noël voici le rédempteur (bis)

De notre foi que la lumière ardente
Nous guide tous berceau de l’Enfant
Comme autrefois une étoile brillante
Y conduisit les chefs de l’Orient

Le Roi des rois naît dans une humble crèche
Puissants du jour fiers de votre grandeur

Courbez vos fronts devant le rédempteur (bis)

Le rédempteur a brisé toute entrave
La terre est libre et le ciel est ouvert
Il voit un frère où n’était qu’un esclave
L’amour unit ceux qu’enchainnaient le fer
Qui lui dira notre reconnaissance
C’est pour nous tous qu’il naît qu’il souffre et meurt

Noël Noël chantons le rédempteur

3 réflexions sur “Minuit Chrétien – Chanson de Noël Québécoise

  • Ping : Minuit Chrétien – Paroles de Chanson de Noël » Chansons Québec | Radio Prédication - WebRadio Chrétienne Evangélique | Scoop.it

  • 21 décembre 2020 à 17 h 18 min
    Permalien

    Le Minuit Chrétien est à l’origine une composition française. Paroles de Placide Cappeau (1843) et musique de Adolphe Adam (1847). Il fut chanté la première fois à Roquemaure par Émily Laurey (chanteuse lyrique) à la messe de minuit du 24 décembre 1847, soit quatre ans après la promesse qu’elle avait faite à Adolphe Adam.

    Rapporté de France par Ernest Gagnon, Minuit, chrétiens est chanté pour la première fois en terre d’Amérique par Marie-Louise-Joséphine Caron, fille du juge René-Édouard Caron, ancien maire de la ville de Québec et futur lieutenant-gouverneur du Québec.

    Elle est accompagnée à l’harmonium par Gagnon, le 24 décembre 1858, à l’église Saint-Michel de Sillery (l’un des quartiers de la ville de Québec), église appelée à l’époque Saint-Colomb de Sillery.

    Mais je dois admettre que nous nous sommes bien approprié ce cantique grandiosement interprété par nos plus grands artistes lyriques québécois.

    Répondre
    • 21 décembre 2020 à 17 h 39 min
      Permalien

      Merci infiniment pour votre commentaire. C’est fascinant comme histoire! Joyeux Noël à vous et votre famille.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *