Au bout de la ruelle * Helium

J’me rappelle qu’au bout de la ruelle
T’avais un petit appartement
Chauffé à l’eau, éclairé avec des chandelles
Pour toi l’argent c’était pas ça l’important
Tu te suffisais de ce que t’avais
Pis tu donnais ce que tu pouvais aux pauvres gens

T’étais pas né pour un petit pain
Même si t’avais rien
Tu faisais ton bout de chemin
Pour aller plus loin

T’as donné plus que t’en as reçu
Mais ça c’était juste un aperçu de ce que t’aurais voulu donner
Pour effacer la pauvreté
T’en as voulu au monde entier d’ignorer cette triste réalité

Tu te levais à tous les matins
Pour faire ton petit train quotidien
Pour toi la vie c’était surtout de donner aux plus démunis
Tu passais tes journées à aider ton prochain
Pis t’étais prêt à te sacrifier
Pour améliorer la vie des gens dans le besoin

T’étais pas né pour un petit pain
Même si t’avais rien
Tu faisais ton bout de chemin
Pour aller plus loin

T’as donné plus que t’en as reçu
Mais ça c’était juste un aperçu de ce que t’aurais voulu donner
Pour effacer la pauvreté
T’en as voulu au monde entier d’ignorer cette triste réalité

Tu faisais le tour des ruelles de ton quartier
Pour leur donner de quoi manger
Un petit coup de main c’est toujours bien apprécié
Pour aider les naufragés des fins de soirée mal arrosées
Qui s’étaient échoués dans la rue
Conforter les âmes perdues
Leur donner un peu de chaleur pour leur faire oublier la froideur
De la triste réalité

J’me rappelle qu’au bout de la ruelle
T’avais un petit appartement
Chauffé à l’eau, éclairé avec des chandelles

Chansons Québec

Nous invitons les artistes à nous contacter pour un article personnalisé, faire découvrir leur art ou bien envoyer leur album pour publication d'un avis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *