Auberge de l’écu – Madame Brisson

Madame Brisson, originaire de Cornwall, nous chante l’Auberge de l’écu. Une femme sans complexe qui a du plaisir et qui en donne aux autres. Si tout le monde était comme Mme Brisson, la vie serait sans doute encore plus agréable.

J’adore sa manière de chanter. C’est un type de voix authentique, proche de celles inscrites dans plusieurs traditions du monde. Une façon de chanter aujourd’hui devenue taboue par l’aliénation de la culture musicale proposée par la sirupeuse musique commerciale, celle qui pollue aujourd’hui les ondes radio par la domination des grandes Maisons de disque et une certaine tendance à la pensée unique. Qui oserait aujourd’hui penser à une émission hebdomadaire invitant des musiciens du terroir?

Elle se défonce littéralement les cordes vocales à une moment donné!! haha!

Cette femme dégage beaucoup d’énergie. Elle met beaucoup d’entrain et de bonne humeur. J’écoute ce vidéo avant de partir travailler le matin, ça commence bien la journée. Ce serait effectivement une très bonne idée qu’on retrouve cette dame et qu’on l’invite à la télé. Elle est vraiment naturelle, et ça ne la force pas du tout, elle a ça en elle-même. Bravo Mme Brisson !!!!

L’Auberge de l’écu – Madame Brisson

Paroles

Dans notre ville est venu (bis)
Un fameux joueur de luth (bis)

Pour attirer la pratique, Il écrit sur sa boutique
Tiens voilà mon p’tit écu,
Qu’on apprenne à jouer de l’épinette, Tiens voilà mon p’tit écu, Qu’on apprenne à jouer du…

Refrain :

Troulala, troulala,
Troula, troula, troulalère,
Troulala, troulala,
Troula, troula, troulala.

Une jeune fille se présenta (bis)
Des leçons elle demanda (bis)
Oh comme tes leçons sont bonnes
Je veux bien que tu m’en donnes,
Tiens! Voilà mon p’tit écu
Qu’on apprenne à jouer de l’épinette,
Tiens! Voilà mon p’tit écu Qu’on apprenne à jouer du…

Une vieille dame se présenta (bis)
Des leçons elle demanda (bis)
Par la porte de derrière
Fais-moi passer la première,
Et tiens voilà mon p’tit écu
Qu’on apprenne à jouer de l’épinette,
Tiens voilà mon p’tit écu
Qu’on apprenne à jouer du …

La morale de ceci (bis)
Et j’vais vous la dire aussi (bis)
C’est lorsqu’on est jeune et belle
Il n’faut pas rester pucelle
De profiter de vos écus
Pour apprendre à jouer de l’épinette,
De profiter de vos écus
Pour apprendre à jouer du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *